UF2002_FT1502_Claas_d0_kw_DJI_0125_d1_190903
UF2002 avec cuve frontale FT 1502 au travail

La protection des plantes est un élément important de l'agriculture pour garantir des rendements élevés et une qualité optimale. Ces deux facteurs jouent un rôle énorme pour la sécurité alimentaire face à l'augmentation de la population mondiale. Cependant, le domaine de la protection chimique des cultures est confronté à un défi majeur pour l'avenir. D'une part le problème croissant de la résistance et d'autre part la réglementation juridique toujours croissante.

La culture du chaume a une priorité plus élevée.

CatrosPLUS3003special_SS_Case_d0_kw_P7159876_d1_190829
La production agricole intégrée à nouveau au centre des préoccupations

D'un point de vue agricole, il n'y a pas de distinction entre l'agriculture biologique et l'agriculture conventionnelle. Les transitions entre les deux sont déjà fluides pour nous aujourd'hui. L'agriculture conventionnelle placera une fois de plus la «production agricole intégrée» au centre de ses décisions. De ce point de vue, l'avenir de la protection des cultures consiste en une combinaison de nombreuses mesures. En commençant par les méthodes de culture, du semis au choix de la variété, à la rotation des cultures, à l’implantation de cultures dérobées... 

Cirrus6003-2CC_MTD_Fendt_d0_kw_DJI_0477_d1_190822
Cirrus 6003-2CC avec semoir intercultures GreenDrill 501.

Par exemple, immédiatement après la récolte, une grande importance sera accordée au travail du sol afin d'obtenir le taux de relevée des graines et mauvaises herbes le plus élevé. Le déchiquetage de la paille et du chaume et le processus de pourriture plus rapide sont aussi déterminants. Pour ce faire, des outils frontaux appropriés tels que des herses à paille et des rouleaux hacheurs sont proposés sur déchaumeurs. Le travail du sol peut être superficiel pour lutter contre les mauvaises herbes puis plus profond pour la préparation en vue d’un semis. La charrue peut même être réutilisée dans certaines conditions.

Des conditions de semis optimales et un dosage et un placement précis des semences sont très importants pour favoriser le développement des graines. De plus, un espacement plus étroit entre rangs pour couvrir plus rapidement le sol joue un rôle important pour éviter l'émergence des mauvaises herbes. Une autre approche, en revanche, consiste à augmenter l'espacement des rangs afin d'effectuer un contrôle mécanique des mauvaises herbes entre les deux. Le binage des céréales est à la hausse et pas seulement en agriculture biologique.

La sélection végétale est extrêmement importante pour une production agricole réussie. Parce que l'agriculture a besoin de variétés très saines qui se développent rapidement. Le rendement et la sécurité de qualité passent avant le rendement maximum absolu.

Futures solutions techniques pour la protection des cultures

En fonction de l'application et de la culture, il y aura toujours un mélange de protection mécanique et chimique des cultures avec les mesures directes de protection des cultures, où le contrôle mécanique des mauvaises herbes, grâce à une caméra et une technologie de contrôle très précises et l'augmentation des performances associée, deviendront de plus en plus importants. Grâce à la technologie des caméras, des vitesses allant jusqu'à 15 km / h sont désormais possibles sans aucun problème. La caméra peut détecter l'espacement des rangées à partir de 12,5 cm.

En plus du contrôle des mauvaises herbes entre les rangées, le contrôle mécanique des mauvaises herbes dans les rangées est également très important. L’agressivité de l'outil peut être ajusté en fonction du stade de la plante. Le parallélogramme contrôlé hydrauliquement garantit des dommages minimaux à la récolte, même en coins et en tournières inclinées.


L'importance croissante de la houe dans le domaine de la protection intelligente des cultures a conduit AMAZONE à reprendre la technologie de binage de Schmotzer et à bénéficier de ses nombreuses années d'expertise en protection mécanique des cultures.

La combinaison de la houe et de la pulvérisation sur le rang permet une économie de 40 à 60% en produits de protection des cultures. La pulvérisation localisée peut être combinée avec la houe en une seule opération ou alternativement avec le pulvérisateur traîné UX et la commande de buse AmaSelect Row dans une deuxième opération, ce qui dans de nombreux cas a plus de sens en termes de dates d'application optimales. À ce stade, les compétences de Schmotzer et AMAZONE sont parfaitement combinées.

En plus de la pulvérisation en bande, le binage peut être combiné avec l'épandage d'engrais ou le sous-semis. Les houes Schmotzer peuvent être équipées du semoir GreenDrill.

Avantages du binage

En plus du contrôle mécanique des mauvaises herbes et des économies associées en agents de protection des cultures et de la possibilité de lutter avec succès contre les mauvaises herbes résistantes, le binage offre d'autres avantages. Il favorise la ventilation du sol et donc la croissance des racines. La capacité d'absorption d'eau est considérablement améliorée. D'autre part, le travail rompt la capillarité et réduit ainsi l'évaporation de l'eau. Le sol cultivé se réchauffe plus rapidement et favorise ainsi le développement plus rapide d'une culture de printemps.

Du traitement d’une zone à celui d'une seule plante

Schmotzer_Hacke_dx_xy_DSC02981_d1_190902
Contrôle mécanique des mauvaises herbes dans les cultures.

La protection chimique classique des cultures restera également importante à l'avenir. Mais la demande de précision jusqu'au traitement d'une seule plante augmentera. AMAZONE, par exemple, propose le système avec la commande électrique individuelle des buses AmaSwitch ou AmaSelect en conjonction avec le système de désactivation automatique des buses GPS-Switch, avec lequel une moyenne de 8 à 10% des agents de protection des cultures peut être économisée en éteignant spécifiquement les tournières et les coins. Avec les étapes d'extension supplémentaires de la commande à buse unique AmaSelect avec les fonctions AmaSelect CurveControl, AmaSelect Row et AmaSelect Spot présentées à Agritechnica, la précision peut encore être augmentée et les pesticides peuvent être économisés.

Kurvenfahrten_ohne_AmaSelect_CurveControl
Sans AmaSelect CurveControl – application non uniforme dans le virage
Kurvenfahrten_mit_AmaSelect_CurveControl
Avec AmaSelect CurveControl – application uniforme dans le virage




Afin de maintenir le taux d'application aussi constant que possible même dans les virages sur toute la largeur de travail, AMAZONE propose désormais la fonction AmaSelect CurveControl pour le contrôle des buses AmaSelect. Ce système utilise des capteurs pour déterminer le rayon de la courbe et, grâce aux changements de buse entièrement automatiques, assure des taux d'application beaucoup plus uniformes pendant les virages. Comme AmaSelect peut contrôler chaque corps de buse individuellement à une distance de 50 cm, les quantités d'application peuvent être ajustées indépendamment des tronçons.

Avec AmaSelect Row, AMAZONE offre la possibilité pour tous les pulvérisateurs dotés du corps de buse électrique AmaSelect de passer de l'application sur toute la largeur de travail à l’application en bandes via le terminal. Cette dernière peut réduire les coûts de protection des cultures jusqu'à 65%. Cela nécessite des buses spéciales SpotFan 40-03 avec un angle de pulvérisation de seulement 40 °. Elles fonctionnent sans chevauchement et appliquent 100% de l'agent de protection des cultures sur toute la largeur du spectre de pulvérisation. Il est particulièrement important de pulvériser à hauteur constante lors de l’application en bandes. Si la rampe est trop haute, la bande pulvérisée s’élargit et à l’inverse si elle descend trop bas, la bande rétrécit. Le dispositif AmaSelect combiné au suivi actif de rampe ContourControl prennent alors tout leur sens !

IMG_0556_d1_190628_d1_190813
Pulvérisation en bandes avec AmaSelect Row.

Pour réduire la quantité de pesticides nécessaires, AmaSelect Spot d'AMAZONE avec contrôle des buses DroneLink propose un traitement des mauvaises herbes spécifique à la zone basé sur des enregistrements de drones de haute précision. La création de cartes à haute résolution de la répartition des mauvaises herbes sur le terrain est la compétence principale de la société DroneWerkers des Pays-Bas. La première étape consiste à survoler la surface avec un drone doté d'une caméra RVB spéciale. À l'aide du logiciel DroneLink, les photos capturées sont ensuite assemblées pour former une carte globale, évaluées et converties en une carte d'application à l'aide de l'intelligence artificielle. A l'aide de cette fiche, les mauvaises herbes peuvent ensuite être traitées spécifiquement par le pulvérisateur. L’application se fait uniquement où se trouvent les mauvaises herbes. Pour un traitement fiable, les zones de traitement identifiées sont agrandies par une zone de sécurité de 1 m de large. Selon la mauvaise herbe, jusqu'à 80% d'économies en produits phytosanitaires sont possibles.

AmaSelect_Spot_75cm_d1_190822
Traitement localisé avec AmaSelect Spot.

L'UX AmaSpot dispose de capteurs qui distinguent les mauvaises herbes du sol pendant la pulvérisation et qui permet de les traiter de manière ciblée. En revanche, l’UX AmaSpot distingue seulement les plantes vertes sur sol brun. Le nouveau projet conjoint SmartSprayer de Bosch, xarvioTM et AMAZONE permettra d'identifier automatiquement les mauvaises herbes dans les cultures en rangs en temps réel et, sur la base du principe du seuil de dégâts, d'effectuer un traitement direct par plante unique. Étant donné que la pulvérisation n'est effectuée que lorsqu'un traitement basé sur le principe du seuil de dommage est nécessaire, des économies comprises entre 20 et 60% sont possibles.

S96_01_de

Comparé à l'UX Amaspot, le SmartSprayer détecte du «vert sur vert», c'est-à-dire les mauvaises herbes dans la culture.

À l'avenir, la protection mécanique et chimique des cultures pourra également être réalisée en partie par des robots de terrain, comme le montre très bien le projet Bonirob.

Conclusion

En résumé, on peut dire que la protection des cultures changera à l'avenir. Le respect des règles de la "production agricole intégrée" jouera à nouveau un rôle croissant. La protection optimale des cultures commence dès le travail du sol après la récolte et est fortement influencée par l’itinéraire cultural. En plus du contrôle chimique des mauvaises herbes, le contrôle mécanique des mauvaises herbes et la combinaison des deux joueront un rôle énorme. En augmentant la précision de la technologie de protection des cultures, des quantités considérables d'agents de protection des cultures peuvent déjà être économisées. La technologie évoluera de plus en plus vers le traitement ciblé, pour lequel il existe déjà des premières solutions. Cette technologie précise sera certainement plus complexe et plus coûteuse, mais en raison du grand potentiel d'économies, elle deviendra économique.

Techniques de protection des cultures

AMAZONE a derrière elle cinq décennies d’expériences en matière de technique de protection phytosanitaire et offre aujourd’hui le pulvérisateur adapté à chaque dimension d’exploitation. A savoir les pulvérisateurs portés toujours optimisés et les cuves frontales associées pour des volumes de cuve supérieurs, les puissants pulvérisateurs traînés et le pulvérisateur automoteur Pantera. Depuis 2019, la technique de binage Schmotzer offre un complément parfait à la gamme de...

50 ans de protection phytosanitaire

La précision fait votre succès ! Il y a 50 ans AMAZONE présentait le premier pulvérisateur. En 1969, notre objectif était de faire avancer la technique de protection phytosanitaire par les innovations continues. Nous revenons sur le développement de la technique de pulvérisation et vous présentons l’état actuel de la technique.

Pulvérisateurs portés UF 01

Le pulvérisateur porté compact UF avec ses capacités de cuve de 900 à 1800 litres se caractérise par une construction à la fois robuste et légère. Avec la rampe Q-Plus, Super-S1 et Super-S2 en largeurs de travail de 12 à 30 mètres, l'UF est une machine particulièrement performante.

Pulvérisateur porté UF 02

Le pulvérisateur porté UF 02 est disponible avec une capacité de cuve de 1 600 et 2 000 l est séduit par son extrême facilité d’utilisation. Équipée de la rampe Super-S2 en largeurs de travail de 15 à 30 m, l’UF 02 est une machine particulièrement performante. Associé à la cuve frontale FT, la capacité de cuve du pulvérisateur porté, peut être facilement augmentée à 1 000 l.

Pulvérisateurs portés UF 01

Fronttanksystem für Anbaufeldspritzen UF

Die besonderen Vorteile von wendigen Traktoren mit Anbaugeräten gegenüber Anhängespritzen auf kleineren und unregelmäßigen Schlägen sowie das gute Verhalten am Seitenhang sind gute Argumente für eine Fronttanklösung. Aber auch in der Klasse der 3.000 Liter Selbstfahrer wird ein komfortabler Traktor mit einer hochwertig ausgestatteten Kombination von Anbauspritze und Fronttank eine interessante Alternative sein.

Pulverisateur attele UG Nova AMAZONE

Pulvérisateur traîné UX Special

Pulvérisateur traîné UX Super

Pulvérisateur trainé UX 11200

Pulvérisateur automoteur Pantera 4502